Salina première tentative

0944 IMG_1314Aujourd’hui, lundi de Pâques, d’après le topo nous devons aller sur Salina, une île au Nord de . La randonnée nous parait un peu light et nous en envisageons déjà une autre un peu plus culminante. Mais bon, il fait moche et il pleuviotte. Nous prenons pantalons étanches dans les sacs au cas où. Mais avant de marcher, il faut trouver de quoi pique-niquer et un bateau…
Pour le pique-nique, nous espérons trouver sur l’île car nous ne trouvons rien d’ouvert pour cause de jour férié. Deuxième déconvenue de la journée, il n’y a pas de bateau pour ce matin ! Le peu de vent associé au manque de port sur les îles empêche les aliscafo non pas de naviguer mais d’accoster. Anne avait anticipé le coup et avait pris le topo pour la journée de demain. La rando se situant sur , pas besoin de bateau. Par contre il nous faut un bus.
1007 IMG_1318C’est en attendant le bus que l’on fait la rencontre d’autres urs partis avec la même agence que nous. Anne-Marie et Claire que nous avions déjà croisées sur Vulcano la veille et qui sont comme nous en formule “liberté” (à l’abandon donc). Ainsi que Franck le guide et le reste de la troupe “avec guide”. Le guide nous indique que nous faisons bien de ne pas essayer d’aller à tout prix à Salina, on risque de s’y retrouver coincé sans bateau de retour. De son expérience personnelle : “ce n’est pas drôle”. Nous en profitons pour lui demander de nous réserver un guide pour Stromboli, ce que l’agence n’a pas fait pour nous…
Le bus arrive, et après une petite demi-heure nous lâche… quelque part ! Nous sommes juste sûrs que c’est le bon départ puisque le guide est là lui aussi. Des trois groupes, nous sommes les premiers à nous élancer dans un petit chemin qui monte entre les maisons. Pendant une pause technologique (je jouais avec mon altimètre/gps reçu à mon anniversaire), les filles nous dépassent. Nous repartons quelques minutes plus tard. Après 200m d’ascension, le chemin bifurque soudainement à gauche quittant la large piste pour partir dans un chemin étroit et peu entretenu. Nous continuons sur ce chemin. D’après le topo on devrait passer à coté d’une maison en ruine. Mais comme on tarde à la voir cette ruine, on commence à douter de notre bifurcation. On s’obstine un peu (on ne nous changera pas ;) ). La maison en ruine se découvre et un peu plus loin nous retombons sur une piste.
0945 IMG_1316La suite est plus nette et nous nous dirigeons via un chemin de crête complètement effondré sur lui-même vers le sommet du jour. Là nous y prenons quelques minutes de repos pour admirer la vue. Le cratère d’un ancien volcan se dessine juste en dessous de nous. Nous apercevons au loin Stromboli, le volcan que nous gravirons si tout va bien de nuit dans deux jours.
1100 IMG_1324En redescendant le chemin de crête, nous croisons les filles qui avaient raté la bifurcation et qui ont donc perdu un peu de temps. Le groupe guidé n’est pas très loin derrière. La suite du chemin nous fait redescendre vers Canneto. D’abord par une piste empruntée par des voitures. Puis, beaucoup plus sympathique, par une voie romaine pavée. La fin de la voie romaine nous positionne avec une belle vue sur Canneto mais aussi en haut d’une rue goudronnée. Et c’est parti pour de la marche sur terrain dur en descente… Pour l’instant les quatre genoux tiennent le coup. Nous arrivons en ville.
1126 IMG_1330Nous n’avons toujours rien à manger dans nos sacs à dos et partons donc en quête d’un restaurant. Nous sommes toujours le lundi de Pâques et il y a peu de commerces ouverts. Nous finissons par trouver un petit bar-restaurent en bord de mer. Ils ne servent pas encore, mais nous n’avons pas vraiment le courage d’aller ailleurs. Nous prenons donc un long apéro en attendant l’heure du repas.
Je laisse à Anne le soin de choisir ce que nous allons manger. Elle revient avec un grand sourire : “on va manger pleins de trucs”. En effet, pleins de petits plats différents apparaissent devant nous. Nous coupons tout en deux et apprécions la “cuisine locale”. Nous finissons avec difficulté la multitude de plats.
1520 IMG_1334L’arrêt de bus censé nous ramener à est à deux pas de là. Par contre pas d’horaire en vue. Nous prenons donc le parti d’attendre patiemment jusqu’à ce qu’il passe. Au bout d’une heure, le groupe guidé passe devant nous : ils rentrent à pied ! Nous attendons encore quelques minutes et décidons de faire comme eux. En fait, si nous avions été un peu plus patients, le bus passait 15 minutes plus tard. Au lieu de ça, nous avons refait entre 3 et 4 kilomètres de marche sur le bitume. De quoi bien se massacrer les genoux et finir sur les rotules. L’arrivée à l’hôtel est salvatrice.
1653 pano LipariDouche, petite visite de la ville, resto, dodo. Demain nous re-tenterons de faire Salina.

Les photos de la randonnée sur Lipari nord.

This entry was posted in Randonnée and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Salina première tentative

  1. Lady K says:

    Ouch, un retour un peu dur ! :/
    Bien sympathique le guide :)

  2. Anne says:

    Oui, heureusement qu’il a accepté car ce n’était pas du tout son boulot de s’occuper de nous, et vu que nos téléphones ne fonctionnaient pas, on avait peu d’autre solution…

Comments are closed.