Une semaine en pays albigeois

IMG_8319Nous voici rentrés d’une semaine en pays geois. Logement en chalet au camping rondack, nous étions autonomes niveau popote ;) En bref, voici nos folles activités :

Samedi 13 avril 2013, route et surtout baignade dès notre arrivée dans la piscine chauffée à 30 degrés. Émilie est euphorique mais un vent frais nous incite à la prudence. Nous testons donc le spa, en intérieur, mais nous sommes vite rappelés au règlement : Pas de spa avant 14 ans, trop de risques sanitaires pour les bébés en cas de bactéries. Dommage !

Dimanche, balade de 10 km autour de Cestayrols. Juste de quoi se mettre en jambes… Un coureur rabat sur nous une biche !! Et nous nous gavons de paysages, entre vignobles et belles bâtisses, le calme règne.
Ensuite, c’est repos au camping. Émilie est en pleine sieste à notre horaire de baignade, dommage ! Et je comptais sur le resto du camping pour palier à mon faible stock de provisions, mais il est fermé, dommage !

Lundi : Pour alterner avec les balades, nous décidons de visiter . Trois parcours de découverte sont proposés, mais nous commençons par nous battre avec les déviations pour piétons, dues aux travaux… Une belle averse nous rabat ensuite dans la cathédrale et nous pensons bien la journée perdue, mais que nenni, nous ressortons de l’édifice sous un beau soleil qui nous accompagnera une bonne partie de la semaine. Après des tours et des détours dans la ville, nous faisons les courses et retournons au chalet (et à la piscine !!).

Mardi : Hier ville, aujourd’hui, balade, ou même rando : 18 km autour de Gaillac. Nous débusquons quelques lièvres, c’est chouette !! Les paysages sont très variés, mais la balade est longue et il fait carrément chaud. Même Émilie finit par protester et ses petits bras virent au rouge, tout comme ses joues. Le midi, elle patauge dans la boue qui entoure un lavoir, mais ça ne suffit pas. La baignade du soir est salutaire. Charles a prolongé la veille pour nager, c’est à moi de profiter du spa pour me faire masser pieds et dos !

Mercredi : Visite de Cordes-sur-Ciel. C’est tout en pierre et très joli, mais ça monte et c’est bien petit. Même avec beaucoup de bonne volonté, nous n’arrivons pas à nous occuper jusqu’à midi et nous remettons en route. Arrêt suivant à Monestiés, petit bled en fait, mais où nous trouvons à nous restaurer avant de parcourir un sentier en bord de rivière. Émilie en fait une partie à pied (nous tenant les mains), en profite pour faire des pauses “cailloux” et finit quand même dans la poussette… Dernière halte à Saint Juéry où nous sommes censés admirer une cascade de 20m. En fait, elle fait 20 m de long et on la voit de la route. Bof… Au retour, bah, baignade !! Notre grenouille n’a de cesse de sauter dans l’eau et ne râle que si l’eau lui dégouline dans les yeux. Problème vite résolu par un palmier !!

Jeudi : Il pleut !! Nous tentons de rejoindre à pied par l’Échappée Verte, mais un passage à gué nous semble trop aventureux et nous faisons demi-tour. Cherchant un itinéraire bis, nous finissons interpelés par un jardinier dans les installations sportives d’un lycée. Oups ! Enfin, nous allons quand même jusqu’au centre ville à pied, par les rues. Visitons le marché couvert qui était fermé lundi, achetons du pain et rentrons par la route. Grosse sieste générale l’après-midi et un rayon de soleil arrive à point nommé pour que nous profitions une nouvelle fois de la piscine. Charles reste nager, mais il y a “trop de monde”, alors il teste le reste des installations, spa, hammam et sauna…

Vendredi : Grosse pluie, pas question de sortir. Nous restons à domicile, bouquiner et lire. Une éclaircie l’après-midi guide nos pas vers le tout proche centre commercial car les chaussons d’Émilie ont lâché, mais nous n’en trouvons pas. Par contre, une jolie casquette avec laquelle nous jouons au chronomètre (c’est plutôt un rodéo). Charles parvient à la lui faire garder une bonne minute sur la tête ;)

Samedi : Remballage, ménage, route de retour. Un vent froid limite le nombre et la durée des pauses.

On retient que c’est vraiment calme et joli, que les topos que Tarn à pied, en ligne, sont vraiment bien fichus, mais que les villes et villages sont bien vite visités. Ma soif de vieilles pierres n’est pas tout à fait étanchée…

Les photos d’Albi et ses environs.

This entry was posted in Famille, Randonnée and tagged , . Bookmark the permalink.