Retour au lacs de Morgon

1216 IMG_1890S’il y a un coin que j’aime bien dans le , c’est celui du Salso Moreno avec les lacs de Morgon. Aujourd’hui nous allons refaire la même boucle qu’il y a 3 ans mais dans l’autre sens.
Nous partons donc du hameau Le Pra (1700m) et prenons un chemin à l’ombre des arbres qui zig-zague longuement jusqu’à arriver à une bifurcation non évidente pour l’œil non averti. Un petit pont de fer invite à traverser un petit cours d’eau mais nous prenons la tangente pour remonter droit vers le vallon. Il n’y a pas à dire, cette année, la végétation est luxuriante. Les herbes remontent et cachent le sentier peu usité. On ne peut de toutes façons pas se tromper, le vallon montrant clairement la direction.
Arrivés presque au sommet, une première série de lacs se dévoile. Il s’agit des Laussets. Les libellules virevoltent. Il y a moult têtards. La vie bat son plein ! Par contre pas de grosse bête à corne ni de marmotte pour l’instant. Nous continuons notre ascension et arrivons dans la zone touristique des Lacs de Morgon. Jusque là presque seuls, nous sommes maintenant dans le flot de randonneurs venus pique-niquer autour des lacs.
1217 IMG_0584Nous décidons de monter jusqu’au dernier lac par un chemin alternatif. Là-haut, nous sommes seuls sur notre caillou : 2600m, beau soleil, vent frais/froid. Parfait ! Nous enfilons les vestes, sortons le déjeuner et mangeons de bon cœur. Le calme ambiant nous invite à une sieste qui s’est prolongée plus que de raison (1h de dodo en fait :p).
Au réveil, les nuages se sont assombris. A noter, naissance de la désignation “moche-moche” pour des gros nuages. Nous remballons bien vite nos affaires. En théorie, le mauvais temps, c’est pour demain, mais en montagne la météo change très vite. D’un bon pas, nous redescendons dans le Salso Moreno. Comme d’habitude, c’est marmottes-land. Il y a bien quelques oiseaux qui essayent sans trop de succès de leur voler la vedette, mais sans grande réussite.
1426 IMG_1899Nous prenons au passage quelques gouttes anodines. Rien de bien méchant. Un peu plus embêtant, il y a plein d’allergènes dans l’air. Anne et moi avons tous les deux la goutte au nez et le mouchoir facile… Il est temps de redescendre par le vallon qui surplombe Le Pra. Encore un passage peu connu, personne en vue. La dernière fois, il y avait plein de chamois sur les pierriers qui font face au sentier. Nous marchons donc la tête en l’air, ce qui n’est pas très malin à la descente ;). Et bien pas de caprinés sur notre passage. Par contre, les marmottes continuent leur spectacle. Seul passage un peu délicat dans ce vallon, celui ou l’on traverse la rivière sur de la boue d’argile. Attention à ne pas y engloutir une chaussure. Le reste n’est que formalité. Au bout du sentier, retour à la voiture en descendant la route sur 200m.
A peine le moteur démarré, Anne au volant, je pique du nez. Anne me réveille à mi-chemin. Je prends le volant, cette fois c’est Anne qui dort… Nous pouvions enchaîner avec une soirée poker, mais c’est au-dessus de nos forces. En remplacement, nous somnolerons longuement dans un bain décontractant bercés par de la musique. Bonne nuit !

Les photos de la randonnée aux lacs de Morgon.
Le tracé de la randonnée.

This entry was posted in Randonnée and tagged , . Bookmark the permalink.