Le tombant de Poincare

topo tombant de PoincareUne petite discussion au boulot avec Nicolas à propos de la grotte qui serait aux alentours de 30m quelque part sur la Prom… Et voilà qu’il m’annonce qu’il a trouvé le site ! Bon il n’y a pas de grotte, mais un petit tombant fort sympathique car très peu plongé. A la première occasion venue, c’est-à-dire lundi soir, on se prépare avec Anne pour une sur la promenade des Anglais.

Comme d’habitude, on passe pour des extraterrestres à se changer sur la Prom au milieu de la nuit. Il est 21h, seuls quelques pêcheurs et quelques joggers arpentent encore le bord de mer. La plongée se situe dans l’axe de la rue Poincaré. Nico nous avait annoncé un peu moins de 300m en s’arrêtant une vingtaine de mètres avant les bouées. Bon bah déjà en dehors de l’été, on oublie les bouées ;). Nous voilà donc partis en capelé pour une distance inconnue…Au bout d’un moment de nage dans l’axe de la rue, je décrète unilatéralement qu’on y est. On a de la chance, pas de courant du tout, pas de vent, il fait bon et l’eau est à 20°. Et c’est parti pour 30m de descente dans le noir ! La visibilité n’est pas terrible, 5m à tout casser. Ce n’est pas grave, avec Anne on se connait bien et les lampes aident à ne pas se perdre l’un l’autre. Le fond est un mixte de sable et de vase typique de la prom.
On part vers le sud en suivant la pente la plus forte et comme par magie, on tombe directement sur le tombant. Comme on a les appareils photos, pas question de descendre en dessous de 40m. Quelques coups de lampes vers le bas nous montrent qu’on a bien une dizaine de mètres, voire plus, qui resteront inexplorés pour ce coup ci. Le tombant ressemble un peu à celui de Cagnes-sur-mer en face de l’église avec des strates superposées et pas mal de sédiments partout.
Phycis phycis - mostelle 9Au niveau vie, on voit des oursins diadèmes bien à l’aise. Les crevettes et autre galathée se cachent à l’approche de la lumière. Une grosse mostelle nous fait l’honneur de quelques aller-retours entre Anne et moi. Elle n’a pas l’air effrayée et profite même de nos lumières pour manger un barbier qui passait par là. Au bout d’un moment, elle se lasse de nos flashs et plonge vers les profondeurs… Nous laissant avec un flotteur de filet un jeune poisson lune ! Pas effrayé pour un sou, le poisson qui se résume à un disque de 40cm de diamètre avec deux nageoires, une au dessus et une en dessous, me gratifie d’une bonne dose d’adrénaline en venant m’observer à quelques centimètres. L’œil est vraiment extraordinaire. On est loin de la noirceur inexpressive de la plupart des regards de poissons. Une fois sa ronde d’observation faite, il remonte à une vitesse à laquelle nous ne pouvons le suivre…
Sabella spallanzanii - Spirographe 2Nous partons donc vers le plateau pour grenouiller dans une dizaine de mètres. Là nous croisons un peu moins de vie que de coutume… Peu de vérétilles par exemple. On a bien sûr toujours quelques rouget.s On croise une sole affalée sur le sable. Plus vers le bord, nous arrivons sur un large tuyau qui doit être l’arrivée d’une petite rivière. Tout autour, de la vie s’est créée. Par exemple cette anémone ou encore ces poissons qui dorment.
Et voilà, il faut bien remonter à un moment. On repasse pour des extraterrestres auprès des nouveaux passants. On se change encore une fois sur la Prom… Et puis c’est le retour à la maison pour décortiquer les photos. Comment ça il est plus de minuit et il faudrait dormir?

Les photos de la plongée de nuit sur le tombant de Poincaré
Le topo de la plongée sur le tombant de Poincaré

This entry was posted in Environnement et biologie, Général, Plongée and tagged , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Le tombant de Poincare

  1. Anne says:

    Tss, unilatéralement ? J’ai validé autre-latéralement les 280m et on a un peu nagé sous l’eau…
    Il est 17h59 le lendemain, je viens de rincer le matériel…

  2. Jean-François Boutin says:

    Bonsoir

    J’habite rue Poincaré et cela faisait plusieurs fois que je voyais des hommes grenouille se ballader sur la promenade devant chez moi. Comme je suis de nature curieuse, je leur ai demandé ce qu’il pouvait bien y avoir sous l’eau ici sur la prom. le réponses étant toujours évasives, et en recherchant sur le net, je suis tombé sur ton site avec le topo de cette plongée.
    Ni une ni deux j’en ai parlé à un ami qui est venu hier avec son loco-plongeur. Et nous voilà partis un samedi après-midi en plongée sur la prom. Je précise que moi c’est pire, car je pars de chez moi tout équipé. Les voisins hallucinent, les passants aussi………

    Bon bref, on est partis pour 300 m sous l’eau tractés par le loco, mais une panne de loco nous a flingué la plongée à 250m du bord. Obligés de remonter et de rentre (grrrrrrr). Par contre, première observation du site et ferons mieux la prochaine fois. Je suis par contre étonné du fait que on reste dans les 7/10m pendant au moins 150 m en partant du bord. C’est long …

    Je tenterai une nouvelle plongée sur ce site prochainement.

    Bravo pour ton site qui est très bien documenté et beaux topos de plongée.

    Bonne soirée

    Jeff

Comments are closed.