C’est le printemps sous l’eau aussi !

L’eau se réchauffe. Il fait beau. Toutes les conditions sont réunies pour que la saison des amours se déclenche sous l’eau. Immergeons nous ensemble et observons autour de nous.

Hypselodoris picta picta - Doris géant (69) 2.JPG Peltodoris atromaculata - Doris dalmatien (ponte).JPGTout d’abord les plus faciles à repérer et à observer. Les sujets préférés d’une grande partie des photographes sous-marins, les nudibranches ! En cherchant bien vous en verrez deux accolés, tête bêche dans une double étreinte amoureuse. En effet, ils sont pour la plupart hermaphrodite et donc à la fois mâle et femelle à la fois. Les pontes des doris feront des spirales tandis que celles des aéoliens (flabeline) seront directement pondu près de leur source de nourriture : les hydraires !

Octopus vulgaris - poulpe commun 3.JPGLoligo vulgaris - calmar (ponte) 1.JPG Les céphalopodes ne sont pas en restes. Comme le montre ces pontes de calmar que vous pourrez trouver cachés au fond de petites cavités abrités. Mais ce n’est pas tout. Dans les habituelles trous des poulpes, derrière l’un d’eux, on découvrira des grappes d’œufs que la femelle protège. En parlant des poulpes, s’il y en a un dans un trou qui semble intéresser un autre poulpe à l’extérieur de son trou et qui y glisse une tentacule… Ce n’est pas pour lui piquer son habitation mais bien pour y déposer la petite graine.

Symphodus rostratus - Sublet (ponte).JPGScyliorhinus canicula - Petite roussette - oeuf 1.jpgOn finit avec les poissons. En observant bien, on s’apercevra que certains poissons ont des couleurs plus vives que d’habitude. Ce sont les mâles qui tentent de séduire les femelles. Un peu partout on verra ces mêmes mâles s’afferrer à construire un nid d’algues douillet puis d’y attirer une femelle pour qu’elle y ponde ces œufs. On va aussi pouvoir observer sur les gorgones des œufs de roussette. Par transparence, on pourra observer l’animal grandir…

Comme le dit Renaud “La mer c’est dégueulasse. Les poissons baisent dedans” (Dès que le vent soufflera 1983).

Pas de tag pour cet article.
This entry was posted in Environnement et biologie, Plongée. Bookmark the permalink.

One Response to C’est le printemps sous l’eau aussi !

  1. Agnès says:

    Intéressant cet article. Je propose une photo de la ponte des gorgones sur une petite actualité sur le même sujet:
    http://www.jeplonge.com/actualites/printemps-saison-des-amours.html

Comments are closed.