Boeuf Théâtre, le final, du festival et de mon anniversaire…

Samedi 2 octobre, nous nous préparons pour notre première visite commune au théâtre, cadeau de Charles pour mon anniversaire. Nous allons voir la Botte secrète de Dom Juan à . Arrivés en avance au Fort Carré, nous explorons les environs, sans voir de trace d’activité. Nous résolvant à suivre les pancartes, nous trouvons une petite foule qui attend de rentrer. En fait de théâtre, il s’agit d’un hangar. Original !
Après quelques minutes, nous rentrons. Charles semble de plus en plus sceptique : Des chaises pliantes sont installées à la va-vite, sans réelle vue sur la scène. A quoi faut-il s’attendre ? Autour de nous, des gens semblent se connaitre. Ils ont peut-être suivi le reste du festival ? Un quart d’heure plus tard, un type se met à jouer de la guitare dans un coin de la scène.
Et enfin, les comédiens apparaissent et se mettent en place. La narration commence. Un séducteur, ancien ami de Dom Juan, est la cible d’une tentative d’assassinat, mais grand bretteur, il occit ses assaillants et mène son enquête, en alexandrins ! Le tout est très comique et entrecoupé d’adresses au public et de réclamations sur le statut d’intermittent…
Quand le séducteur ressert les arguments de Dom Juan à sa belle pour la convaincre des vertus de l’infidélité, le voisin de Charles se met à marmonner et à plaindre la belle. Il se fait de plus en plus bruyant et Charles s’agace. Tout à coup, ledit voisin invective le comédien et enfin monte sur scène. Vont-ils le dégager ? Non, il fait partie du spectacle ! Marrant, ce “machin” comme le nomment les comédiens, il a une tête que tout le monde connait… Et fait des efforts pour s’exprimer en vers lui aussi !!
La pièce se termine dans le même ton, avec un style de jeu plus important que l’histoire en elle-même, mais une bonne rigolade…

Lien vers le myspace de la compagnie AFAG (Au Fond A Gauche)

This entry was posted in Famille, Général and tagged , . Bookmark the permalink.