Une croisière dans la réserve de Port-Cros

Homo sapiens - Anne DoiseauOn prend presque les mêmes et on recommence ! L’année dernière je vous parlais de mon petit tour sur le Vénus. Et bien, rebelotte !

Le vendredi soir, après une semaine qui n’en finissait plus, on prend un repas avec la famille d’Anne pour commencer le WE dans la bonne humeur… Puis, c’est le départ pour Bormes-les-Mimosats. Là, nous embarquer à bord du Vénus Plongée pour dormir avec le clapotit de l’eau.

Le lendemain, on attaque avec une plongée de rève: Le Donator ! Poseïdon était avec nous, pas un brin de courrant et une visi de 100m. Autant dire que ce n’est pas toujours le cas dans ce coin. Le Donator, disais-je, est une référence pour beaucoup de plongeur. C’est un cargo qui transportait des bananes. Il s’est prit une mine en 1945. Depuis, il fait le bonheur des plongeurs avide de tôles.

Pour finir les paliers, nous plongeons l’après midi sur le tombant est de la Gabinière. Pas la peine, là non plus, de présenter ce caillou, symbole à lui tout seul, de la réserve de . Dans un précédent post, je pense avoir bien résumé mon sentiment sur la faune et la flore de la réserve de Port-Cros.

Le soir, c’est d’une oreille lointaine que l’on entend les cris annonçant la victoire des Bleues sur les All Blacks (un peu “grey” sur ce coup là quand même) pendant la coupe du monde de Rudby… Voilà qui ne facilitera pas forcement l’integration de Vanessa et Gilbert en Nouvelle Zélande

Le dimanche matin, nous attaquons par le frère du Donator, j’ai nommé le Grec. Lui aussi, c’est un cargo coulé par une mine après la 2ème Guerre Mondiale. 2 fois plus petit, la visite n’en reste pas moins impressionnante.

Le dimanche après midi, on fait une plongée que je ne connaissait pas, Le Sec du Sarranier. C’est un sec qui commence à 30m pour finir vers 45m. Magnifique, avec énormement de vie autour et au dessus. Le clou du WE étant les masse gélatineuse en tout genre qui nous ont accompagné pendant les paliers, que nous avons prolongés bien volontier. Salpes et Cténaires étaient là. Pour vous donner une idée du genre de bestiole que l’on a croisé, il faut regarder abysse :)

Une petite tranche de rêve vient de s’écouler…

Les photos de la croisière à Port-Cros (il y en a peu désolé)

This entry was posted in Environnement et biologie, Général, Plongée and tagged , . Bookmark the permalink.