Roche Pascale à Cannes

On pourra dire que cette plongée aura nécessité de la persévérance pour avoir lieu ! Repoussée à plusieurs reprise à cause de la météo, puis de la santé des participants… On arrive enfin à réunir tous les participants un soir où la météo est clémente. Enfin… presque, ayant oublier un bloc, un des plongeurs que je ne citerais pas à du retourner à Cagnes pour aller chercher de l’air…

Enfin bref, on se met tous à l’eau en face de la baraque 21 de la plage de puis c’est parti pour un “petit capelé” de 350m qui vous réchauffe les cuisses. Et c’est la descente dans l’obscurité pour arriver sur les roches pascales. Il y a en fait 3 tombant successifs à 35, 40 et 45m. Chacun pourra y trouver son compte en profondeur.

Les roches sont belles, la vie y est abondante mais très vite on tombe sur un immense filet abandonné… J’espère que le pécheur prendra rapidement les mesures qui vont bien pour le récupérer. On trouve beaucoup trop de ces filets abandonnés sous l’eau. Leur effet est dévastateur. Des poissons s’y prennent sans aucun intérêt (personne pour remonter le filet) ce qui attire les detritivore sur le filet suivi de ceux qui mangent ces détritivores qui à leur tour s’empêtrent dans le filet….

Ma conclusion: une plongée à ne pas recommander à tous les plongeurs du bord. En effet elle est à la fois “physique” (350m capelé à l’aller et autant sous l’eau au retour) et technique (remonté et début de palier en pleine eau + orientation pour aller vers le bord)… Par contre d’un bateau, elle ne posera aucun problème particulier.

les photos de la plongée de nuit sur la roche pascale

This entry was posted in Plongée and tagged , , . Bookmark the permalink.