Pointe de Bacon

Un petit ilot qui émerge à quelques mètres d’un cap, il n’en faut pas plus pour déclencher une .

La mise à l’eau se fait depuis le bord en face de l’hotel de Bacon. J’ai apris depuis qu’il y a une mise à l’eau plus facile depuis un tuyau (on peut faire un saut droit) plus au sud… Suivi d’un “petit ” capelé de 200m pour arrivé jusqu’aux roches qui sortent de l’eau. Là plusieurs choix s’offrent aux plongeurs. Au nord d’abord avec un tombant sur une quinzaine de mètre. Nous n’y sommes pas allés, il y avait déjà des chasseurs… Et un autre tombant un peu plus loin vers l’est qui descend jusqu’à une vingtaine de mètre.

Dans les deux cas on tombe sur une faune et une flore des petits fonds. Avec un herbier de posidonie riche en petit poisson. Sous une dalle on croise quelques corbs ainsi qu’un mérou juvénil de 30cm environ. Un peu plus loin, c’est un violet qui se découvre fasse à nous avant de se cacher au moment de la photo… Nous allons donc rendre visite à Mr le congre et ces 4 crevettes netoyeuses.

Ensuite nous allons faire un tour sur le fond vaseux (20m) pour trouver quelques bestioles que l’ont pourrait au premier abord prendre pour des plantes mais qui sont bien des animaux : les orties de mer. En remontant on tombe sur une langouste d’une fort belle taille qui se promenait dans la posidonie.

Pour finir on se laisse bercer par la danse d’un spyrographe au rythme du ressac…

Les photos de la plongée sur la pointe de Bacon

This entry was posted in Environnement et biologie, Général, Plongée and tagged , . Bookmark the permalink.