Plongée au port du Cros de Cagnes

Chelidonichthys lucernus - Grondin-perlon 04Pour une fois, j’arrive sans trop d’encombre à gonfler les blocs à Décathlon. Et c’est parti pour une plongée bien particulière mais que j’affectionne particulièrement: celle du parking du port du Cros de Cagnes. Autant le dire, il n’y a que du sable et de la vase à cet endroit là. On est pas loin de la sortie du Var, du coup la visibilité est plus que limité (2m). Alors pourquoi plonger là? Pour une plongée dans l’étrange bien sur !

Pteroeides sp - Grosse plume de mer 02On s’immerge donc dans une soupe que nos lampes rendent blanchâtre. La pente de sable descend doucement. Dés l’immersion, on en prend plein la vue avec des gros poissons lézard, un poulpe et des Grondins. Parlons un peu des grondins. C’est comme un un rouget, mais avec des nageoires pectorales en demi-cercle avec le bord bleu vif et un gros point noir au milieu. Il essaye par cet artifice de paraitre beaucoup plus gros auprès d’éventuels prédateurs. Bref, on n’essaye de ne pas s’attarder pour avancer le long de la lente pente. Petit à petit l’ambiance devient lunaire avec des vérétilles, des pénatules, des halcampoïdes ou encore des grandes plumes de mer. Tout cela est invisible le jour et sort du sable comme par magie la nuit.
Aglaja tricolorata 11
Au bout de 45 minutes, on atteint les 25m… Il est largement temps de faire demi tour. Sur le retour on croise encore quelques poulpes, des orties de mer recouvertes de flabeline et d’hervia. A son pied une anémone solaire se dévoile à nous. On croise aussi quelques congres des baléars. Pour parachever cette plongée dans un autre monde, on croise une Aglaja tricolorata, sorte de croisement entre une limace, un léopard et un lièvre de mer.
Au bout de 80 minutes il commence à faire frais… On remonte. Là encore impossible d’aller se coucher sans sortir les photos… Dur dur de se coucher à 1h du matin pour se lever quelques heures après…

Les photos de la plongée au Cros de Cagnes.
Le topo de la plongée au Cros de Cagnes.

PS: le mercredi, j’ai passé une heure montre en main pour récupérer mes blocs que j’avais confié à Décathlon… Desfois ça va, desfois ça va pas…

This entry was posted in Environnement et biologie, Général, Plongée and tagged , , . Bookmark the permalink.