Le Cap Nord

1249 IMG_2845Ce matin, c’est un peu comme un matin de Noël. On attend le jour J depuis le début du séjour, et il est enfin là. Hier soir il pleuvait. Ce matin c’est moche, mais sans pluie. Qu’importe la météo, aujourd’hui nous allons au Cap Nord, ou plutôt auX CapS NordS !
Le premier Cap Nord, Knivsjelodden, est le point le plus septentrional (le plus au nord ^^) du continent européen. Uniquement accessible à pieds, il se mérite. La randonnée fait 18km aller-retour dans la toundra. Peu de dénivelé (400m en cumulé) mais avec des petites côtes par moment. Le départ se fait sous une petite bruine. Résigné, tout le monde part avec la tenue la plus étanche possible sac à dos compris. A peine quelques kilomètres plus loin, c’est le grand déshabillage, il ne pleut plus du tout. La marche nous a réchauffés et on commence à cuire dans nos marmites respectives. Le terrain n’est pas trop détrempé. Mis à part les cailloux qui empêchent de faire deux pas successifs avec le même angle de cheville, c’est du sentier facile. Les passages les plus boueux sont facilités par les planches en bois à même le « sol ». Un peu partout à l’horizon des petits groupes de rennes (d’élevage) paissent en parfaite liberté.
Neuf kilomètres plus loin un bloc avec une boule jaune symbolise le point le plus au nord du continent européen. Il y a un abri miniature avec quelques objets hétéroclites et l’inévitable petit livret pour mettre son nom. Plus à l’est, un autre bras de terre se dresse face à la mer en direction du nord : le Cap Nord « touristique » ou encore « payant » que nous visiterons ce soir. Un regard au GPS et nous voyons bien que le point « symbolique » n’est pas aux bonnes coordonnées. Pour s’approcher un peu plus de ces coordonnées mythiques, Anne et moi nous écartons du chemin en direction du nord et de la mer. Rapidement nous comprenons pourquoi le point est matérialisé là-haut. La bande de terre vers la mer est un ramassis de barre et de bloc rocheux avec des failles partout. Nous ne prenons pas de risque et revenons au point matérialisé pour la séance photo. Vient le moment de manger. Nous nous installons un peu plus à l’ouest hors du passage. De là, nous voyons la mer, des oiseaux et la grand attraction de ce midi : un phoque. Trop loin, il n’y aura pas de photo. Grand merci à Martine qui nous a prêté ses jumelles, nous permettant de bien observer la bestiole.
1533 IMG_0899Le retour sera un peu moins drôle que l’aller. Déjà l’objectif est atteint, il n’y a plus l’euphorie de l’inconnu. Et puis surtout, la pluie et le brouillard font leur entrée. Nous avons eu de la chance, au Cap, car à présent on ne voit plus à vingt mètres autour de nous. Les rennes sont probablement toujours là, mais nous ne les voyons plus. Retour au bus.
Ce soir nous mangeons du crabe royal. Le guide en a commandé dans la « maison de la mère noël ». Arrivés pour récupérer le précieux crustacé, en fait il y a eu mésentente, tout est prêt pour que nous nous mettions les pieds sous la table ! Soit, nous allons manger à 17h. Sur chaque table un grand saladier avec des pattes de crabes de 40cm (LA patte). Des tartines, du beurre, de la mayonnaise et du rømme sont là pour compléter le tableau. Nous mangeons du crabe jusqu’à plus faim. Des gaufres et un thé finissent notre repas. Il est 18h30 !
2117 IMG_2927Direction le Sjehus pour une douche avant notre deuxième Cap Nord. Beaucoup plus aménagé et accessible ce cap est d’accès payant. Nous profitons des dernières lueurs de jour pour visiter la partie extérieure et faire des photos. Le site se trouve sur une corniche qui permet d’avoir une vue sur tous les environs et notamment sur notre premier Cap Nord. D’ici on comprend son nom qui est la « pointe du couteau ». Nous étions vraiment sur un éperon planté dans la mer en direction du nord. Le soleil était déjà couché, nous ne profitons que des effets lumineux sur les nuages et l’horizon. Le vent est bien froid et nous rentrons dans la partie intérieure. Nous sommes hors saison, il n’y a quasiment personne. Le cinéma à 125° nous offre de belles images du coin sous la neige. Quelques tableaux en 3 dimensions retracent l’histoire du Cap Nord à travers ses premiers visiteurs touristiques. Le fameux bar dans lequel le champagne coule à flot à minuit pendant tout l’été est éteint. Il n’est que 22h. L’été s’arrête le 20 aout pour les norvégiens. Les employés éteignent petit à petits toutes les lumières et font sortir les derniers visiteurs…
C’était le NORD.

Les photos des Caps Nords.
Le tracé Google Earth de la rando au Cap Nord.

This entry was posted in Général and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Le Cap Nord

  1. myriam says:

    ça doit faire bizarre d’aller au bout du bout du bout !!!!miam les pattes de crabe.
    Votre petite passagère clandestine était bien visible sur les photos mais je suis sûre qu’elle ne se rappellera de rien, à quoi ça sert de leur payer de beaux voyages ??

  2. Anne says:

    Oui, ça a beau être symbolique, bah ça fait une drôle d’impression… Surtout que si tu nages, tu iras au Pôle Nord et que des bestioles nagent plus au nord que tu n’es…
    La miss se souviendra de tout ! Non mais ;)

  3. Lady K says:

    Vote guide parlait norvégien ?
    Si la puce ne se souvient pas bien, il suffit de lui montrer la photo du livret :P

  4. Anne says:

    Euh, il essayait en tous cas. Le guide Assimil en permanence dans la main pour mieux s’imprégner. T’inquiète pas pour la petite, je lui prépare un petit paquet de souvenirs…

Comments are closed.