Faites vos jeux !

Nous sommes allés au Festival des Jeux à , accompagnés de Marie et je suis bien désolée pour ceux qui ne sont pas venus, car ça a été une super journée.
Contrairement à notre visite précédente, où le jeux vidéos avaient tout envahis et nous nous avions été surtout spectateurs, cette fois-ci, nous avons vraiment pu profiter à fond des jeux de société (même s’il faut des fois attendre que les jeux les plus demandés se libèrent…).

Nous avons donc testé:
– Trolland, qui pourrait être bien mais le thème expulsions, bof.
– 7 wonders (prix du jury cette année). Nous l’avions déjà repéré sur le net à plusieurs reprises et c’est vrai qu’il est bien ficelé. L’astuce de jouer tous en même temps gagne du temps et donne du rythme, par contre, pas de temps ni vraiment le besoin de s’intéresser à ce que font les autres. Quant aux merveilles, c’est plus pour le titre que pour le thème, dommage !
– Djam, un faux jeu de lettres. On sent qu’il pourrait être bien, mais il manque quelque chose. Il suffit de trouver n’importe quel mot qui commence par la bonne lettre et on gagne, sans se creuser les méninges… Bizarrement, il a été nominé pour le festival du jeu… Pas grave, les parties sont rapides…
– Dixit. En bref : On a des cartes illustrées en main et il parler à propos d’une des cartes (raconter une histoire, chanter…). Les autres joueurs proposent des cartes correspondantes et ensuite ils doivent parier pour retrouver la “bonne carte” entre celle du conteur, la leur et celles des autres joueurs. Sans être le jeu de l’année, c’est rigolo et surtout, les images sont magnifiques !!
– la route des épices. Moi, j’aime bien l’idée de départ : des navires qui partent acheter différents types d’épices dans quatre régions du monde, avec un système d’achat et vente au cours de la bourse. Pour ne pas payer le prix fort (doublé), il faut renifler un petit tonneau d’épices et dire duquel il s’agit (dommage, c’est de l’artificiel, ça pue et on a vite mal au cœur et au nez), mais c’est bien trouvé en principe. Par contre le jeu est super long et les joueurs font varier les cours, mais seulement après avoir acheté, donc difficile d’être maître de son destin…
– Agricola, notre dernier jeu de la journée… Un thème sain, des règles claires et bien ficelées : Installez vous fermier et essayer de vous diversifier sans mourir de faim. Un peu frustrant quand même de pouvoir faire si peu d’actions par tour (il faut trois tours pour semer un champ !!).

Me voilà donc réconciliée avec ce festival. Franchement se faire expliquer les règles, c’est bien confortable et on croise vraiment tous types de personnes : gamins, personnages déguisés, grands-parents…

Vivement le festival 2012 !!

This entry was posted in Famille, Général and tagged . Bookmark the permalink.