Ascension de la Cime Nègre

1145Après avoir changé d’itinéraire à cause de mauvaises prévisions météo, nous partons pour Roya, un hameau au sud d’Auron. La route s’est encore dégradée, mais nous arrivons jusqu’au parking situé à l’entrée du Parc du .

Le début de la balade, sur une piste, nous incite à trainer et photographier de jolies fleurs. Nous traversons le ruisseau et montons dans le magnifique vallon de l’Alp. Là, encore de magnifiques fleurs. Je m’émerveille devant la variété de couleurs et de formes. Et aussi quantité de marmottes, un troupeau de moutons et chèvres. Le large col de Crous apparait, et en l’atteignant, nous apercevons quelques chamois.
Après une courte pause, nous repartons pour la Cime Nègre, attaquant par la crête. Pas très engageant à mon goût, mais finalement, ça passe bien et nous rejoignons le sommet avec un peu d’avance sur les annonces du topo. Pique-nique et un peu de repos.
Les nuages montent et Charles a oublié sa veste. Cela nous dissuade de repartir par l’autre côté de la crête ou d’allonger le retour. Par grand beau temps, la traversée Col de Crous – Mounier doit être fantastique ! :)
Descente donc par le même itinéraire. Les vautours fauves tournent. La montée s’est déroulée sans difficulté, mais au retour, nous prenons conscience de la distance. Après 950 m de dénivelée et une vingtaine de bornes, nous retrouvons la voiture avec plaisir.

This entry was posted in Randonnée and tagged , . Bookmark the permalink.