Tourisme dans les Alpilles

Aller Hop, pour Pâques, on s’échappe avec Anne dans les Alpilles pour un petit WE de “repos” ;)

Le Samedi

Sur la route d’Avignon on fait quelques arrêts histoire de raccourcir le trajet. On commence par une Halte dans le petit village de Lamanon…

Le principal attrait de ce village se situe dans les Grottes de Calès. Ce sont des habitations troglodytes (creusées à même la roche). Le coin est enchanteur et respire la tranquillité. On comprend aisément pourquoi des hommes ont voulut s’installer ici. La ballade n’est pas très longue et après le repas nous voilà reparti sur la route…

Pas très loin de là, on rejoins les Gorges du Régalon. L’accès est malheureusement assujetti à un passage par la case porte monnaie juste pour pouvoir se garer au milieu de nul part (même pas un parking en béton…). Enfin bref… On commence la ballade par un chemin qui longe les oliveraies. Les gorges en elles-mêmes forment une curiosité naturelle avec un chemin entre deux flanc de montagne verticaux qui se sont séparés un peu plus tôt dans l’histoire géologique du coin… ;) Vu la chaleur harassante qu’il faisait, c’est un réel plaisir que de s’engouffrer dans la fraîcheur des Gorges. Les photos ne rendront jamais la grandeur de la nature dans ce lieu, je vous invite donc à aller les voir par vous mêmes…

Là les jambes commencent à être un peu lourdes, on passe donc à l’hôtel prendre un douche avant de repartir pour se faire un Avignon by night. Après une pause au bistrot du coin on est de nouveau d’attaque pour faire du tourisme… On commence naturellement par aller voir le fameux pont d’Avignon (le Pont Saint-Bénezet en fait ;)). Il arrive un peu plus loin que la moitié du Rhône à cet endroit là. Rien d’exceptionnel de l’extérieur, et pour monter dessus il faut sortir son porte monnaie ce que nous n’avons pas fait (payer pour monter sur un pont cassé faut pas abuser non plus). Tout aussi intéressant, on peu regarder quelques canards faire leur vie :)

On continue la ballade d’Avignon par les jardins du rocher des Doms qui à malheureusement fermé 30 minutes plus tôt que ce qui était affiché et que nous n’avons pu que traverser au pas de course. De l’autre coté trône l’impérial Palais des Papes qui lui aussi était fermé à cause de l’heure… On a donc consacré le reste de notre énergie à trouver un restaurant. On en a trouvé un très bon sur la place de l’horloge tout décoré au couleur du Festival D’Avignon avec des serveurs très sympathique et dynamique (de mémoire il s’appelle “La grille”).

Le Dimanche

Aujourd’hui, destination les Baux de Provence et son château médiéval. Pour l’occasion Laurent et Audrey nous rejoignent. Premier événement de la journée, la Golfe de Laurent continue de lui jouer des tours avec une crevaison en se garant… Bon bref…

On rentre donc dans la zone médiéval. Le site est parsemé d’affiche explicative et l’audio-guide nous comte l’histoire du coin. Quelques machines de guerres sont exposées : Bricole, Trébuchet, Baliste, Bélier… La plus impressionnante étant évidement le trébuchet, surtout lors de la démonstration de tir

En plus de ces reconstitutions, on peut admirer le paysage qui se dévoile à perte de vue dans toutes les directions. En jetant un oeil vers le bas on peut voir une file ininterrompue de voiture garée le long de la route. Voilà de quoi être heureux de s’être levé pas trop tard et d’avoir trouvé des places gratuites pas trop loin (quoique à refaire Laurent aurait peu être choisi un autre parking…). C’est là qu’il nous est venu l’idée saugrenue de manger au soleil… J’en ai été quitte d’un bon mal de crâne pour le reste de la journée. Heureusement qu’il restait les vestiges du château à visiter (de l’hoooooombre) ainsi qu’un bistrot avec des glaces délicieuses (rhaaaa).

On se sépare de Laurent et Audrey qui doivent rentrer sur Aix avec leur roue Galette… Au moins Audrey pourra profiter du paysage… Quand à nous, on part faire le tour du coin avec en premier Saint-Rémy de Provence. Petite ville fort sympathique mais pour laquelle nous ne nous sommes pas passionnés… On est donc reparti pour Châteaurenard. L’accès se mérite, car il faut passer par un parcours de santé ! (bon d’accord on à pas fait les étapes sportives ;) ). Une fois arrivé, nous avons put voir tomber la nuit sur un château bien mis en valeur par des lumières judicieusement placés. Ensuite c’est le retour sur Avignon. Manquant de courage pour aller au centre chercher un petit restaurant, on va au Buffalo Grill juste à coté de notre hôtel. On en profite pour goutter la viande d’autruche (bof) et celle de bison (miam :p ). Dodoooooo.

Le Lundi

Il est déjà temps de penser au retour et sur le même principe qu’à l’aller, nous allons faire des étapes touristiques au passage.

On va commencer par la fraîcheur des Grottes de Thouzon. Ou comment goutter aux splendeurs de la spéléo sans se salir et en marchant sur du goudron. N’empêche que le spectacle que nous offre la nature fait mouche. Le balais des stalactites et des stalagmites est enchanteur. Le passage de la fin avec de la musique classique est quand à lui beaucoup plus kitsch… Enfin ce n’est pas grave, on ressort de là avec des images (nettes) pleins la tête et pleins l’apn (floues)

On continue sur la route du retour avec le “petit” village de Gordes perché sur son rocher. Globalement, je dirais qu’il est magnifique de l’extérieur. Mais rien de transcendant de l’intérieur. En tout cas c’est l’occasion pour nous de manger des plats bien du coin: lasagnes et crêpes (Nutella/crèmes de marrons). Bon ok, ça n’a rien de local, mais c’est bon et pis c’est tout ! On voulait enchaîner avec le village des Bories mais il y avait vraiment trop de monde alors on est reparti.

That’s all folks…

Les Photos du WE dans les Alpilles

This entry was posted in Randonnée and tagged . Bookmark the permalink.