Les surprises bio de juillet

Ophiothrix fragilis - Ophiure singe 2Ce que j’aime avec la plongée, c’est que même après 500 plongées dans la même baie (celle de Golfe Juan pour mon cas), On continue de voir des choses nouvelles sous l’eau. Pour commencer gentillement, cette petite Ophiure fragile. Rien d’extraordinaire, si ce n’est que je n’en avais jamais vu !

Prostheceraeus giesbrechtii - planaire bleuUn peu plus hors du commun j’ai croisé ce planaire “rose”… A la particularité près que celui là était bleu !

Phyllidia flava - Phyllidie 2Tout le monde en avait vu sauf moi… Voilà qui est réparé, j’ai vu une armine (ou phyllidie suivant l’humeur). Le truc fou, c’est que j’en ai recroisé une à la plongée suivante…

Balistes capriscus - baliste 4 Petite plongée de soirée sur un site fait des dizaines de fois… Je vais voir une faille dans laquelle il y a souvant un mérou… Le mérou est là, mais finalement on ne l’a pas plus regardé que ça car devant lui se trouve… Une baliste ! J’en avais vu en mer rouge, je savais qu’il y en avait en atlantique, mais là comme ça, dans ce trou ! En un seul mot: inatendu.

Je n’ai pas de photo, mais dans le registre qui sort de l’ordinaire, on a croisé, en revenant de plongée, une raie manta ! Tout ça dans le petit paradis que représente le Golfe de Juans, coincé entre le cap d’, les Iles de Lerins et . Il n’y a pas à dire, la plongée sur la Côte d’Azur réserve bien des surprises…

Que du bonheur !

This entry was posted in Général and tagged , , . Bookmark the permalink.