Devenir guide de palanquée

Les candidats et leur jury 1Arriver à un certain niveau de pratique, partager sa passion est souvent la suite logique d’une activité de loisir. En plongée, l’envie d’emmener ces amis se balader passe par une marche conséquente. Le passage du niveau 4 capacitaire. Autrement nommé “guide de palanquée”, ce niveau permet d’emmener un petit groupe de personnes déjà formées en balade. Par contre, le guide devenant responsable de ce petit groupe, les compétences à acquérir sont en conséquence. Anne et 4 autres membres du GPC ont décidé il y a quelques mois de relever le défi…

Tout à donc commencé en Mai. Anne, Marc, Nath, Théo et Noël se sont donc inscrit pour cette formation qui devait durer 4 mois. L’investissement personnel est important. Tous les mercredi soir, le petit groupe se réunit pour la partie théorique. Tous les dimanches sont quand à eux réservé pour la préparation physique et pratique. Les plus courageux trouvent même quelques moments en semaine pour aller nager en bord de mer… Le tout se terminant par un WE épique d’examen. Mais reprenons du début.
Tout d’abord la partie théorique, les plongeurs voulant devenir guide arrivent tous avec un bagage théorique différent. Déjà de part les niveaux de plongée de chacun. Il y a des niveaux 3, mais aussi des niveaux 2 ! Mais ce n’est pas tout, dans les stagiaires, il a aussi une différence entre ceux qui ont arrêté leurs études au collège et ceux qui ont un doctorat et qui sont chercheur/enseignant… Le petit groupe se retrouve tous les mercredi soir pour une séance bourrage de crane cours théorique. Avec en général 2 ou 3 thèmes dans la soirée. Les sujets sont variés et vont du fonctionnement du cœur à la plongée au mélange en passant par le fonctionnement d’un compresseur. C’est passionnant, mais il faut bien rester concentré pour ne pas décrocher ;)
Viennent en parallèle les entrainements physiques. Un guide se doit d’avoir une condition physique compatible avec le fait d’encadrer dans un environnement aussi spécifique que les dessous de la mer. La encore, c’est la ténacité et la régularité de l’entrainement qui a payé. Le dimanche matin, avant la plongée, soit une séance d’enraiement avec 2x 800 PTM (ou un seul avec d’autres exercices), soit un 500m capelé. Et parfois dans la semaine quelques longueurs le long de la digue… Les temps feraient sourire un nageur régulier, mais le résultat est là pour nous.
Une fois bien chaud des entrainements, vient se greffer un peu d’apnée libre à 10m et un exercice de sauvetage de mannequin. S’ensuivent les entrainement technique de plongée. Ces exercices là ont pour objectifs d’affuter le guide dans sa perception des autres plongeurs et à lui permettre d’intervenir en cas de problème. Je ne rentrerais pas dans les détails mais c’est loin d’être la partie la plus facile ;). Sur le bateau, quand un temps libre se présente, fait la sieste on fait un peu de matelotage…
On fait mijoter à ce rythme pendant 4 ou 5 mois, on fait monter la pression… Et c’est parti pour 3 jours d’épreuves… pour ceux qui sont prêt. Noël ayant encore besoin de s’entrainer, il se présentera à une prochain session. On commence donc un vendredi soir par l’examen théorique écrit de 3h: anatomie/physiologie, table de décompression, physique, réglementation, accident… On fait chauffer les méninges ! Le lendemain, la plus grosse journée, les épreuves s’enchainent: 800m PMT, apnée, épreuves à 40m, RSE de 20m,DTH de 20m, oral sur le matériel, oral sur le matelotage… Enfin le dimanche, moins d’épreuve, mais toujours autant de stress: 500m capelé, sauvetage de 30m, mannequin… Et la plus terrible nerveusement… L’attente des résultats.

Au final, 3 nouveaux guides rejoignent les rangs du GPC: Anne, Marc et Théo. Nathalie quand à elle a validé la partie pratique mais devra repasser la partie théorique… Bravo à tous pour ces efforts récompensés !

Toutes les photos de l’examen niveau 4

This entry was posted in Famille, Général, Plongée, Technique and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to Devenir guide de palanquée

  1. Marc says:

    Un grand merci pour nous avoir entraînés et supportés pendant ces 4 mois.
    Marc

Comments are closed.