Course hivernale, la montagne tu respecteras…

IMG_0516Rendez-vous le 30 décembre à 8h au Boréon pour la dernière rando de l’année… La météo prévoit un peu de nuages mais sans plus. Par contre il devrait faire froid… C’est donc bien équipés que nous partons. Aux vêtements chauds se rajoutent, les raquettes, les crampons ainsi que le piolet. On ne sait jamais…

07 la montée est raideBref nous voilà partis dans le petit sentier qui grimpe dans la forêt en direction du Col de Cerise. Notre objectif: La Cime de la Lèche. Finalement, il fait beau, et pas trop froid. La montagne, clémente, nous offre un spectacle magnifique avec des chamois qui ne semblent pas effrayés par notre incursion dans le parc du . Personnellement, je n’en avais jamais vu d’aussi près. Au fur et à mesure de notre ascension, la luminosité baisse avec quelques nuages au-dessus de nos têtes.

08 debut des chutes de neigeAlors que le col se dévoile au-dessus de nous, il commence à neiger très légèrement. Nous chaussons donc nos crampons pour plus de sécurité et continuons. Nous croisons encore quelques chamois qui descendent de la montage et vont en direction opposée à nous… Petit à petit, la fine chute de neige s’agrémente de vent. En tous cas, nous sommes partis bien équipés pour la température, aucun de nous n’a froid. On décide d’aller quand même au col. Après quelques moments de galère, nous atteignons le Col de Cerise. Là, c’est la montagne qui nous attendait, il y fait -11°, impossible de faire face au vent, la neige envoie des lances… La Cime de la Lèche ne sera pas gravie aujourd’hui !

Nous nous cachons dans un bunker italien le temps de manger (un petit degré en positif à l’intérieur). Puis c’est le retour, avec une météo pas clémente du tout. Nous décidons de repartir en raquettes (sauf Anne qui a cassé une de ses fixations et qui sera en crampons). La blanchisseuse est passée et tout est blanc. Le sol gelé est plus que glissant. Les chutes se succèdent, heureusement sans bobo. C’est avec une joie certaine que nous retrouvons nos voitures et le thermos de thé chaud…

Les chamois ont dû bien rigoler de nous voir monter alors qu’eux descendaient se mettre à l’abri… La montagne, c’est grandiose et magnifique, mais c’est sauvage !

Les photos de la rando raquette au Col de Cerise.

This entry was posted in Général, Randonnée and tagged , . Bookmark the permalink.