Et de trois !

Très fiers de notre Zoé, nous l’avons transformée en grande sœur et Lisa est née le 10 octobre 2015, à 22h31. 50cm et 3,100 kg, la miss se portait bien et sa maman aussi !!
Toute ressemblance avec le précédent article est purement voulu :)

Pas de tag pour cet article.

Et de deux !!

IMG_9428Très fiers de notre Émilie, nous l’avons transformée en grande sœur et Zoé est née le 14 août 2013, à 14h. 51cm et 3,460 kg, la miss se portait bien et sa maman aussi !!
Avec 20 mois d’écart, nos petites sont déjà inséparables… enfin, c’est surtout la grande qui veille jalousement sur la petite pour le moment.

Pas de tag pour cet article.

Une semaine en pays albigeois

IMG_8319Nous voici rentrés d’une semaine en pays albigeois. Logement en chalet au camping Albirondack, nous étions autonomes niveau popote ;) En bref, voici nos folles activités :

Samedi 13 avril 2013, route et surtout baignade dès notre arrivée dans la piscine chauffée à 30 degrés. Émilie est euphorique mais un vent frais nous incite à la prudence. Nous testons donc le spa, en intérieur, mais nous sommes vite rappelés au règlement : Pas de spa avant 14 ans, trop de risques sanitaires pour les bébés en cas de bactéries. Dommage !

Dimanche, balade de 10 km autour de Cestayrols. Juste de quoi se mettre en jambes… Un coureur rabat sur nous une biche !! Et nous nous gavons de paysages, entre vignobles et belles bâtisses, le calme règne.
Ensuite, c’est repos au camping. Émilie est en pleine sieste à notre horaire de baignade, dommage ! Et je comptais sur le resto du camping pour palier à mon faible stock de provisions, mais il est fermé, dommage !

Lundi : Pour alterner avec les balades, nous décidons de visiter Albi. Trois parcours de découverte sont proposés, mais nous commençons par nous battre avec les déviations pour piétons, dues aux travaux… Une belle averse nous rabat ensuite dans la cathédrale et nous pensons bien la journée perdue, mais que nenni, nous ressortons de l’édifice sous un beau soleil qui nous accompagnera une bonne partie de la semaine. Après des tours et des détours dans la ville, nous faisons les courses et retournons au chalet (et à la piscine !!).

Mardi : Hier ville, aujourd’hui, balade, ou même rando : 18 km autour de Gaillac. Nous débusquons quelques lièvres, c’est chouette !! Les paysages sont très variés, mais la balade est longue et il fait carrément chaud. Même Émilie finit par protester et ses petits bras virent au rouge, tout comme ses joues. Le midi, elle patauge dans la boue qui entoure un lavoir, mais ça ne suffit pas. La baignade du soir est salutaire. Charles a prolongé la veille pour nager, c’est à moi de profiter du spa pour me faire masser pieds et dos !

Mercredi : Visite de Cordes-sur-Ciel. C’est tout en pierre et très joli, mais ça monte et c’est bien petit. Même avec beaucoup de bonne volonté, nous n’arrivons pas à nous occuper jusqu’à midi et nous remettons en route. Arrêt suivant à Monestiés, petit bled en fait, mais où nous trouvons à nous restaurer avant de parcourir un sentier en bord de rivière. Émilie en fait une partie à pied (nous tenant les mains), en profite pour faire des pauses “cailloux” et finit quand même dans la poussette… Dernière halte à Saint Juéry où nous sommes censés admirer une cascade de 20m. En fait, elle fait 20 m de long et on la voit de la route. Bof… Au retour, bah, baignade !! Notre grenouille n’a de cesse de sauter dans l’eau et ne râle que si l’eau lui dégouline dans les yeux. Problème vite résolu par un palmier !!

Jeudi : Il pleut !! Nous tentons de rejoindre Albi à pied par l’Échappée Verte, mais un passage à gué nous semble trop aventureux et nous faisons demi-tour. Cherchant un itinéraire bis, nous finissons interpelés par un jardinier dans les installations sportives d’un lycée. Oups ! Enfin, nous allons quand même jusqu’au centre ville à pied, par les rues. Visitons le marché couvert qui était fermé lundi, achetons du pain et rentrons par la route. Grosse sieste générale l’après-midi et un rayon de soleil arrive à point nommé pour que nous profitions une nouvelle fois de la piscine. Charles reste nager, mais il y a “trop de monde”, alors il teste le reste des installations, spa, hammam et sauna…

Vendredi : Grosse pluie, pas question de sortir. Nous restons à domicile, bouquiner et lire. Une éclaircie l’après-midi guide nos pas vers le tout proche centre commercial car les chaussons d’Émilie ont lâché, mais nous n’en trouvons pas. Par contre, une jolie casquette avec laquelle nous jouons au chronomètre (c’est plutôt un rodéo). Charles parvient à la lui faire garder une bonne minute sur la tête ;)

Samedi : Remballage, ménage, route de retour. Un vent froid limite le nombre et la durée des pauses.

On retient que c’est vraiment calme et joli, que les topos que Tarn à pied, en ligne, sont vraiment bien fichus, mais que les villes et villages sont bien vite visités. Ma soif de vieilles pierres n’est pas tout à fait étanchée…

Les photos d’Albi et ses environs.

Des balades !!

IMG_6735Bon, après nos exploits en pays chamoniard, nous avons eu une petite baisse de forme, puis une météo pourrie et des anniversaires à fêter… Bref, des bonnes raisons pour ne plus marcher et ça nous manquait !
Charles a pris quelques jours pendant les vacances et on en a profité pour chausser à nouveau nos godasses et découvrir de nouveaux itinéraires en moyenne montagne (la neige squatte les sommets et on a du mal à affronter des conditions trop froides avec Emilie qui n’est plus contre nous).
On a choisi des balades modestes et vue notre forme, on a bien fait !! Mais c’était très joli quand même et ça nous ouvre des perspectives pour explorer des coins qu’on n’avait même jamais regardé sur la carte auparavant !
Au passage, j’essaye mes nouveaux bâtons de rando et ma nouvelle veste… Emilie est toujours la plus heureuse dans son sac. Nous, en dessous, un peu moins, car elle commence à peser la petite !

IMG_6690Une première balade donc à partir des Gorges du Cians vers le plateau Saint Jean. Départ dans un froid terrible, passage dans des alpages d’automne, vent glacial à la chapelle et descente dans la neige !

IMG_6738Une autre au-dessus de la déchetterie d’Isola (super sexy comme point de départ) qui nous a menés à un hameau en ruine (mais la cloche de la chapelle sonne toujours, on s’attend à voir surgir des fantômes) sur un joli plateau ensoleillé. Superbe !

Une semaine à Chamonix

IMG_5971Eric ne vient pas, Eric ne vient pas !! Du coup, nous y sommes allés !! Une semaine en Haute-Savoie, logés en bungalow aux Bossons (un hameau de Chamonix).
Arrivés en fin de journée, nous retrouvons Eric pour une petite balade dans la ville. Il fait très chaud, les glaciers transpirent et l’Arve coule gris comme au printemps… Première soirée ensemble, dans notre petit palais ! Tonton et nièce font enfin connaissance.
Le lendemain, nous passons chercher Eric, qui nous emmène faire une rando modeste : L’aiguillette des Posettes, depuis le Col des Montets. Il propose de passer au Col de Balme et nous acceptons bien volontiers de prolonger la balade. Au final, le dénivelé est un peu fort pour nous, mais bon… C’était bien joli, alors on assume nos douleurs. Nous sommes très surpris de la disposition du massif, car tous les sommets dont nous avons déjà entendu les noms sont groupés sur peu de surface.
Ensuite, récupération active avec une montée au refuge de la Pierre à Bérard. On remonte le long d’un torrent de montagne, c’est vraiment très chouette. Pas de prolongation cette fois-ci. On n’a pas du tout l’entrainement… Le soir, c’est barbecue chez Eric.
Le mercredi, relâche… Nous déambulons dans Chamonix le matin, mangeons un bout avec Eric avant de l’emmener à Grenoble où il se fait opérer du dos. Passage par Décathlon où nous achetons un vrai porte-bébé dorsal. Emilie est devenue trop lourde pour que notre dos supporte de longues randonnées avec elle devant… Sur le retour, nous passons par Chambéry (pour le gouter) et Annecy (pour le diner).
Le mercredi, nous allons au Chapeau Chalet. La vue sur la Mer de Glace est imprenable, mais on voit bien de recul du glacier. Il est tôt et nous décidons de monter un peu plus haut, histoire de faire une boucle. Ascension de la Tête des Prapators, descente par la Pendant. D’autres randonneurs arrivent par les toutes proches remontées mécaniques. Quelle déception !
Jeudi, toujours sur les conseils d’Eric, nous passons la frontière suisse pour aller vers le barrage d’Emosson. C’est joli, mais des travaux interdisent la libre circulation et les itinéraires autorisés sont vite limités. Nous partons donc en direction des traces de dinosaures, mais il commence à pleuvoir quand nous en approchons, et nous mangeons vite avant de faire demi-tour. La pluie forcit, mais interdit de passer à pied, il faut attendre – presque une heure – la navette pour retourner à la voiture, grr ! Nous emballons littéralement Emilie du mieux que nous pouvons afin qu’elle ne soit pas trempée. Un peu de grêle égaie l’ensemble…
Le vendredi, il pleut par intermittences et nous offrons un peu de repos à la demoiselle. Tout de même, l’après-midi, nous craquons et profitons de l’éclaircie pour aller au Plateau d’Assy d’où la vue est aussi très chouette. Un petit tour au Lac Vert et hop ! Retour sur Chamonix, glace oblige, et nous rentrons préparer nos affaires.
Retour par l’Italie, c’est plus rapide, mais sans carte ni GPS, dur de savoir vers quel bled il faut aller… On se fait téléguider par ma sœur au téléphone… La Lombarde, c’est beau, mais c’est long…

Les photos du séjour à Chamonix.

Espelette, Hendaye et Saint-Jean-de-Luz

IMG_5857Hier, nous avons bravé la chaleur pour une nouvelle incursion en Pays Basque. En route donc pour Espelette. La foire des produits paysans a drainé du monde et nous avons un peu de mal à nous garer, mais nous accédons finalement au pays du piment. Les maisons sont moins décorées que dans mon souvenir. Pique-nique au bord de la rivière (et du parking), un tour dans le village et hop nous repartons et montons à Aïnhoa, classé parmi les plus beaux villages de France. C’est vrai que c’est bien joli, mais à chaque arrêt, il faut réveiller la petite et braver la chaleur suffocante (entre 37 et 38°C), alors nous abrégeons notre périple et nous ruons comme beaucoup de monde dans les grottes de Sare, cavité grande ouverte et qui a connu de multiples utilisations depuis la préhistoire. Les quatorze degrés annoncés et espérés sont venus avec des potes et la visite ne nous rafraîchit pas tout à fait. Nous repartons donc pour Cauneille. Dès notre arrivée, Émilie et Charles se jettent dans la piscine, dont l’eau à 31 degrés n’apaise pas tout non plus. La demoiselle reste plusieurs secondes seule avec ses brassards, c’est une grande première et Charles observe enfin ses tentatives de se déplacer, avec des mouvements de pieds. Cela fait un moment qu’elle a ce comportement, mais comme elle le fait quand elle voit son père, bah lui ne le voit pas…

Le midi, Émilie a déchiqueté et avalé son premier morceau d’abricot à l’aide de ses mandibules !! Elle n’a pas encore officiellement droit aux fruits crus, mais il va falloir envisager de lui préparer des petites choses « solides » à grignoter…
Le soir, elle tente de se déplacer à quatre pattes et réussi à enchaîner trois ou quatre mouvements avant de s’écrouler sur le ventre et ramper.

IMG_5867Aujourd’hui, nous sommes allés avec Annie et Manfred en bord de mer. Au programme, une jolie promenade sur les sentiers côtiers entre Hendaye et Saint Jean de Luz, puis une pause sur la plage. Nous sommes ensuite allés manger à Saint Jean de Luz, avec une très jolie vue sur la baie et avons marché le long des plages avec retour par les ruelles. Rien à voir avec le clinquant de Biarritz, et beaucoup plus sympathique. Au retour, bah, bain ! Émilie a une nouvelle bouée, avec culotte intégrée, cela permet de la lâcher dans l’eau et on se régale ! Cela ne la met pas à l’abri de timides sauts dans l’eau et de courtes apnées…

Nous n’avons pas de grands projets pour demain car il faut faire les bagages et se reposer avant d’affronter la route de retour, que nous espérons faire en une journée, et bébé a besoin de se reposer aussi…

photos d’Espelette, Aïnhoa et les grottes de Sare
Hendaye et Saint-Jean de luz

Bayonne

IMG_5783Hier, nous sommes allés à Bayonne. Nous suivons l’itinéraire conseillé par Annie, c’est à dire le long de l’eau, en passant par Hastingues. C’est vraiment très joli ! La ville aussi est chouette, avec trois grands secteurs séparés par des rivières. Nous visitons grand et petit Bayonne, avec une pause pique-nique dans les douves (anciennes). Il fait très chaud et nous optons donc pour une journée courte, rentrons nous mettre au frais et baigner « Petit Boubou ». De son côté, les dents se voient de mieux en mieux, elle n’a vraiment pas peur de et dans l’eau et répète comme elle le veut des suites de syllabes.

Aujourd’hui, il fait encore plus chaud et nous restons nous reposer, nager et profiter de cette jolie maison. Comme toujours quand nous faisons une journée repas, il est impossible de faire dormir notre puce !! Argh !!

L’après-midi, nous cherchons l’ombre, mais il y fait très chaud aussi. Au total, Émilie se sera baignée à la piscine le matin, dans sa baignoire d’eau fraîche l’après-midi puis encore dans la piscine. Elle fait des tours de bassin accrochée au dos de Charles et ça l’amuse beaucoup. Elle aime aussi « sauter » du bord jusque dans l’eau. Les brassards semblent la porter un peu mieux qu’au début. Les baignades à répétition nous rafraîchissent bien aussi.

Photos de Bayonne
Photos de Lacabanne

Saint-Jean-Pied-de-Port

IMG_5735Hier, nous avons passé la matinée avec mes parents à profiter des lieux. Cuisine, badminton, etc. L’après-midi, farniente aussi. Après une bonne sieste, baignade. Émilie finit sur un matelas au milieu de l’herbe et en profite pour faire des galipettes.

Aujourd’hui, pas question de traîner. Nous partons aussi tôt que possible pour Saint-Jean-Pied-de-Port, nous tombons sur… mes parents ! Nous faisons le tour de la ville et de la citadelle, puis reprenons la route, en quête d’un restaurant. Sur les conseils avisés du Routard, nous nous arrêtons à Ossès. Après un bon repas, nous arrêtons notre choix pour une petite balade sur les crêtes. Le plus dur est de trouver le départ, compter trois bergeries à gauche et deux à droite et après les deux arbres, tourner tout droit !! Bref, nous restons ensuite entre deux paysages : les collines du Pays Basque et les montagnes des Pyrénées.
Ceci fait, nous renonçons à continuer nos visites et rentrons à Cauneille. C’est sage car la route est biscornue et suffisamment longue pour que nous arrivions juste avant le repas. Le temps d’une baignade et hop ! Les lasagnes au poulet…


Photos de Saint-Jean-Pied-de-Port et de Ossès

Le marais d’Orx

IMG_5673Après la journée calme d’hier et malgré la pluie annoncée sur toute la région, nous décidons de faire une balade et éventuellement un peu de tourisme. Direction Labenne et le marais d’Orx, balade qui figure dans les guides touristiques et de rando. Il s’agit d’une réserve naturelle, réputée surtout pour ses oiseaux. Comme d’habitude, nous sommes partis sans jumelles. Tant pis !

Départ du parking, nous ne sommes pas les seuls. On commence par un kilomètre et demi sur une route peu fréquentée. Pas génial comme départ, mais c’est en même temps le seul moyen d’être entre deux étendues d’eau… Heureusement, on continue sur un chemin plus étroit et un peu sableux. On voit au passage des oiseaux de toutes tailles et même un castor ! Pas question de s’arrêter pique-niquer, une averse nous dissuade. Partis en véritables touristes, nous nous abritons et surtout la petite dans nos vestes windstoppers et sous des chapeaux. Ça ne tombe pas fort, mais il fait bien frais… Finalement, nous nous restaurons sur le parking d’accueil et partons de manière un peu rapide quand une nouvelle pluie s’annonce… Pas de tourisme du coup, pour le plus grand bonheur de mes parents qui font une étape chez Annie et Manfred sur la route de leurs vacances en Espagne.
Nous partons à la cueillette des mures et revenons avec une vingtaine de baies…

photos du marais d’Orx

A nous Biarritz !

IMG_5615Hier, direction le bord de mer, Biarritz. Sur les conseils d’Annie, nous nous garons vers le phare, ce qui nous offre une très belle vue sur la ville, avant même de la visiter, et nous évite les parkings sous-terrains.
Nous longeons ensuite le bord de mer:falaises, rocher de la vierge, port des pêcheurs… C’est vraiment très joli. Nous rentrons à la voiture par l’intérieur de la ville, longeant les magasins de maillots puis les boutiques chics.
Il n’est pas très tard, mais Émilie est fatiguée et nous avons besoin de nous reposer aussi, alors retour à Cauneille et baignade dans la piscine. Je sors Émilie qui a froid, mais après quelques minutes, elle tend les bras vers son papa (oui, c’est nouveau, mais c’est son nouveau truc du moment de tendre très explicitement les bras), retourne à l’eau et plusieurs fois de suite se jette dans l’eau, avec donc des petites apnées !!! Autre nouveauté : le riz a fait son apparition dans sa purée.
Le coucher est difficile (enfin surtout long) et la nuit encore entrecoupée.

Aujourd’hui, réveil vers 6h, puis Émilie se rendort entre nous. Nous ne déjeunons qu’à 10 heures passées et sommes bien partis pour une journée de farniente !

photos de Biarritz
la piscine de Lacabanne